14 astuces pour votre échange Erasmus

Les échanges à l'étranger sont le cas typique d'un sujet qui ne laisse pas indifférent. On y est soit très favorable et enthousiaste à l'idée de se lancer à la découverte d'un autre pays, ou on y est fermement opposé, voyant l'échange comme une perte de temps inutile et une véritable contrainte. Je fais indéniablement partie du premier groupe - et je vous ai préparé quelques conseils pour profiter un maximum de votre échange Erasmus. Et ça marche aussi pour les sceptiques du programme!

Avant de commencer votre échange Erasmus

1. Procurez-vous une carte ISIC (International Student Identity Card)

La carte ISIC vous donne accès à plus de 150 000 offres et réductions étudiantes dans environ 130 pays. Dans la plupart des grandes villes européennes, cette carte vous permet d’avoir accès à une carte de transport à prix réduit. A noter qu'elle n'est donc pas utilisable que dans le cadre du programme Erasmus!

2. Rejoignez le groupe Erasmus local sur Facebook

Vous recherchez un logement ou même de nouveaux amis (c’est bon, c’est normal…) ? Recherchez les groupes Facebook rassemblant les étudiants Erasmus – de nombreux étudiants vont probablement voyager en même temps que vous, pourquoi ne pas les rencontrer et échanger vos expériences ? Vous pouvez aussi faire un tour du côté de l'ESN (International Exchange Erasmus Student Network) qui peut vous aider à trouver des contacts locaux.

3. Téléchargez des applications qui rendront votre voyage plus facile et agréable

image caption

Si vous êtes comme moi, j’imagine que s’il y a une chose que vous ne risquez pas d’oublier avant de partir, c’est votre smartphone. Aujourd’hui, il existe littéralement une app pour tout et les voyages ne font pas exception. N’hésitez pas à vous abonner pour ne pas manquer la liste des applications incontournables pour voyager ! Mais vous pouvez déjà télécharger celles d'Airbnb et de Booking.com pour trouver un logement durant les expéditions que vous ne manquerez pas faire.

4. Préparez soigneusement votre voyage

Vous ne vous y attendiez pas, hein? Il y a un bon nombre d’erreurs à ne pas commettre quand on voyage. Jetez un coup d’œil à votre compte en banque et assurez vous de pouvoir utiliser votre carte bancaire à l’étranger – les frais supplémentaires ne sont jamais une bonne surprise ! Vous devriez peut-être aussi faire un tour chez votre docteur avant de partir : il peut vous conseiller sur les vaccins nécessaires et vous donner une prescription supplémentaire si vous prenez des médicaments spécifiques. Contacter également votre assurance pour vous enquérir de ce pour quoi vous êtes couvert ou non.

5. Assurez-vous que tous vos documents de voyages sont à jour

Aussi évident que ça puisse paraître, assurez-vous que votre passeport n’arrivera pas à expiration quand vous serez à l’étranger et que votre visa est bien en règle. Sinon votre voyage pourrait se résumer à un aller-retour entre chez vous et l’aéroport. Consultez le site de l’ambassade du pays dans lequel vous vous rendez ainsi que de ceux que vous comptez visiter pendant votre échange Erasmus. Si vous restez en Europe, il y a moins de contrainte que si vous partez en Asie par exemple (au hasard, en Chine...), mais renseignez-vous tout de même.

6. Faites vos bagages intelligemment

image caption

Quelle que soit la durée de votre échange, il n’est jamais trop tôt pour commencer à vous faire à l’idée que vous allez devoir laisser beaucoup de choses chez vous. Vous pouvez toujours acheter ce qui n’est pas essentiel sur place, alors ne prenez que le strict nécessaire – pour ce qui est des vêtements, garder les saisons en tête. Exemple (au hasard encore) : vous pouvez envisager d’amener votre vieux k-way si vous vous rendez à Londres. Ou à Paris. Ou à Berlin. Bon, prenez le k-way, c’est tout, c'est toujours pratique !

7. Postulez à une bourse Erasmus

Le montant de la bourse du programme Erasmus variera selon votre pays d’origine et celui de destination ainsi que selon votre niveau d’études et l’objet de votre voyage (études ou stage). Dans tous les cas, ça peut être une aide énorme pour le logement et la nourriture. Mais prenez bien note que si vous partez étudier à l’étranger vous êtes bien enregistré dans une institution académique, sans quoi vous devriez rembourser la bourse. Si vous ne partez pas dans le cadre d'un échange Erasmus, vous pouvez quand même obtenir des bourses: renseignez-vous auprès de votre université, de l'institution représentant la région et même de votre établissement d'accueil.

Pendant votre échange Erasmus

8. Envisagez d’acheter une carte SIM prépayée à votre arrivée

Sérieusement, il y avait vraiment une vie avant internet? Des cartes SIM prépayées à bas coût sont disponibles à tous les coins de rue, y compris à l'aéroport, et peuvent vous aider à économiser pas mal d’argent sur votre facture téléphonique et vous donner accès au web. L’alternative serait de compter uniquement sur le réseau Wifi public, ce qui peut être un pari risqué selon votre destination. A Sofia en Bulgarie, vous pouvez accéder à la Wifi un peu partout – dans les rues, les transports, les parcs, les coffee shops, les restaurants… - ce qui n’est pas le cas de l’Allemagne, ni de la Chine, par exemple.

9. Gardez le contact

Quitter sa maison, sa famille, ses amis, est une expérience différente pour chacun. Peut-être que ça vous parait stupide maintenant, mais le mal du pays pourrait bien être de la partie. Avec Whatsapp, Viber, Snapchat, et Skype, garder le contact avec les amis et la famille n’a jamais été aussi simple, profitez-en !

10. Apprenez une langue étrangère

image caption

Parler anglais peut effectivement vous permettre de vous en sortir un peu partout – ce n’est pas pour autant que vous ne devriez pas vous initiez à la langue locale. Vos nouveaux amis apprécieront énormément l’effort et vous-même trouverez ça gratifiant ! Faites confiance à un Français en Chine: la négociation en chinois, c'est devenu un hobby.

11. Découvrez les plats locaux

image caption

Deborah Carter a dit :

« Il faut goûter à une culture pour la comprendre ».

Je n’ai rien à ajouter. Encore une fois, je suis français.

12. Explorer la ville

Même si vous restez en Europe, les nouveaux pays que vous visiterez seront forcément au moins un peu différents du vôtre. Profitez-en pour faire un tour dans la ville – voire visiter le pays ! Que ce soit sa culture, son histoire ou simplement ses paysages à couper le souffle, il y a des tonnes de choses à explorer. Imposez-vous une règle: essayer quelque chose de nouveau chaque semaine, que ce soit un bar, un plat, un nouveau quartier. Et n’oubliez pas de prendre des photos, elles seront parmi vos plus beaux souvenirs après votre voyage !

13. Participez à des événements locaux

Participer à des événements locaux vous donnera l'impression d'être un natif. Vous allez rencontrer et vous mêler à la population et peut-être même découvrir un nouveau « chez-vous ». Soyez à l'affût des « Free Tours », des concerts, des spectacles – ou allez simplement essayer les bars. Le meilleur conseil que je puisse vous donner est peut-être de dire « oui » à tout ce que l’on vous propose – vous ne le regrettez pas. Sauf si vous allez à Amsterdam, il y a une chose ou deux auxquelles vous devriez peut-être réfléchir à deux fois… avant de dire « oui » quand même.

14. Achetez une boîte de mouchoirs avant de rentrer chez vous

Pour ceux qui ont vu le film « Bienvenue chez les Ch’tis », vous vous souvenez peut-être que « dans le Nord, on pleure deux fois : quand on arrive et quand on repart ». Vous serez content de rentrer mais partir ne sera sûrement pas aussi simple que ce que vous imaginez.

image caption

En bref, quels que soient vos a priori, votre échange Erasmus sera l’une des meilleures expériences de votre vie – tant que vous y êtes bien préparé. Restés connectés pour plus de conseils de voyage et d’informations utiles !