5 secrets sur les voyages en avion

Jusqu’à récécemment, l’avion avait toujours été rempli de secrets pour moi. Je n’ai jamais compris comment il était possible de faire voler une carcasse de métal comme ça. Quand j’étais petit, je me demandais à qui appartenait la voix mystérieuse derrière le haut-parleur. Où dorment les hôtesses de l’air? Est-ce que les pilotes sortent vraiment avec elles? Nous avions déjà levé quelques unes de ces interrogations grâce à notre interview avec une hôtesse de l’air - et on continue ici.

1. Le pilote automatique fait (presque) tout

Ce que je veux dire, c’est que les pilotes s’occupent généralement du décollage et de l’atterrissage, et laissent le reste du voyage au pilote automatique. Beaucoup d’avions modernes sont également équipés de la technologie “autoland”, permettant l’automatisation de l’atterrissage, qui est typiquement utilisée en cas de conditions météorologiques défavorables. Mais maintenant, gardez en tête que lorsque vous êtes à 3000m, le pilote est peut-être en train de dormir pour récupérer de la dernière escale (ok, probablement pas).

2. Quand vous prenez une photo pour Instagram en vol, le pilote fait la même chose

Ce n’est sûrement pas le cas de tous les pilotes, mais les clichés réalisés par les pilotes en plein vol ont leur propre présence sur les réseaux sociaux. Il faut dire qu’ils ont la meilleure place à bord! Il n’y a qu’à regarder les photos de Santiago Borja au-dessus de l’Equateur pour s’en rendre compte. Depuis que j’ai vu ça, je n’ose plus prendre de photos à bord...

image caption

3. Non, utiliser vos appareils électriques ne vont pas faire écraser l’avion

C’est l’une des premières choses que l’on entend lorsque l’on embarque (enfin) dans l’avion. Mais contrairement à ce que l’on croit, utiliser votre téléphone au décollage ne fera par crasher l’appareil. Il n’y a pas de cas documenté prouvant le contaire, et je suis toujours là bien que j’aie essayé... C’est plus une mesure du type “mieux vaut prévenir que guérir”.

4. Les compagnies aériennes manipulent les horaires de vol

Afin d’améliorer leur score de vols arrivés à l’heure, les compagnies modifient le temps nécessaire à réaliser un vol particulier. De cette façon, elles se gardent une marge de sécurité et améliorent leur efficacité horaire. Si un vol prend normalement 120 min, les chances sont que la majorité des compagnies vont y llouer 130 min à l a place.

5. On oblige les pilotes à transporter aussi peu de carburant que possible

La concurrence est dure pour les transporteurs aériens, qui se mènent une véritable guerre des prix. Les compagnies aériennes cherchent donc à être le plus efficient possible vis-à-vis de leurs coûts. Transporter plus de carburant signifie que l’avion va être plus lourd et donc consommera plus de carburant. En conséquence, les avions ne transportent que ce dont ils ont besoin pour le voyage (en plus d’une marge de sécurité, rassurez-vous quand même).

Continuez à nous suivre surtout n’oubliez pas de nous suivre sur Facebook pour plus d’informations, d’astuces de voyage et de révélations extraordinaires!