8 erreurs de voyage à éviter

Voyageur dans l'âme ou en devenir, vous vous sentez prêt à partir à la conquête du globe? Prenez 5 minutes pour vous assurez de ne pas commettre des erreurs de voyage classiques.

1. Planifier un itinéraire trop ambitieux

image caption

Il n’y a rien de mal à vouloir visiter le monde entier – au contraire – mais il y a peu de chances que cela se fasse en un seul voyage. Soyez réaliste, ou l’effort que vous allez désespérément faire pour vous tenir à votre itinéraire trop ambitieux va vous user mentalement, physiquement (et financièrement). Restez flexible et surtout, pas de panique si tout ne se passe pas comme prévu – vous allez peut-être rater votre avion, il pourrait pleuvoir, vous allez rencontrer quelqu’un… ça fait partie du voyage ! Croyez-en l’expérience d’un Français en Chine qui s'est perdu en Mongolie intérieure il n'y a pas si longtemps : au final, ce sera de bons souvenirs.

2. Avoir une confiance aveugle dans les guides de voyage

image caption

Je ne veux surtout pas dénigrer le travail de ceux qui rédigent des guides de voyage - bien au contraire. Mais je pense honnêtement que vous apprécierez d’autant plus votre destination si vous avez trouvé vous-même une bonne raison d’y aller, et non parce que c’est Lonely Planet qui vous a conseillé d’y faire un tour. Un petit effort de recherche, c’est tout, on oublie la flemme. Servez-vous des guides pour inspiration, mais gardez l'esprit ouvert à d'autres possibilités.

3. Oublier son budget et se retrouver à sec

image caption

Il y a un bon et un mauvais côté à ça. Je pense que moins vous emportez d’argent avec vous, plus vous devenez un bon voyageur. Vous êtes plus efficace, plus entreprenant et en permanence en mode résolution de problème. D’un autre côté, il faut bien que vous dormiez à l’abri, que vous vous douchiez et que vous mangiez un repas correct de temps en temps. Essayez de trouver le bon équilibre pour vous.

4. Apporter trop de choses

image caption

Le piège de « l’overpacking » ! Non mais c’est quoi ce bagage? Qu’est-ce que vous comptez faire avec 5 paires de chaussures pour un voyage de 2 semaines en août ? Rien n’est plus frustrant que de devoir adapter son voyage à ses bagages. Vous ne pouvez pas aller au Vatican parce que vous ne savez pas quoi faire de ces 2 valises, vous ne pouvez pas réserver ce vol de Ryanair à 20€ pour les Canaries parce que votre bagage en soute vous en coûterait 100€ de plus. Soyez efficient et dites-vous que vous aurez l’air bien plus belle/beau parce que vous êtes heureux que parce que vous portez vos chaussures préférées. #PresquePhilosophique

5. Réserver des vols de correspondance avec un temps de transit trop court

image caption

Chaque aéroport a ce que l’on appelle un Temps de Correspondance Minimum (MCT, de l’anglais Minimum Connection Time). Si vous achetez un billet unique avec une correspondance ou plus, il doit respecter le Temps de Correspondance Minimum pour être légal. Si vous ratez votre correspondance, un transport alternatif doit vous être proposé. Cependant, si vous achetez 2 billets séparément, assurez-vous d’avoir suffisamment de temps entre les deux. Il faut compter en général entre 2 et 3h, surtout si vous devez récupérer vos bagages et les faire enregistrer à nouveau.

6. Ne pas faire de copie de vos documents de voyage

image caption

C’est en fait une excellente idée que nous a donné un ami de l’équipe. Il photocopie ses documents les plus importants (passeport, carte d’identité, permis de conduire, cartes de crédit) et laisse les copies avec sa famille chez lui et chez des amis (proches je suppose). Comme ça, s’il perd ses documents, ce sera bien plus simple de les retrouver ou du moins d’en obtenir de nouveaux. Je m’étais toujours demandé pourquoi Visa inscrivait le numéro à appeler quand on perd notre carte au dos de cette même carte ! #MindBlown

7. Ne pas vous renseigner sur vos droits en tant que passager

image caption

A ClaimCompass, on se soucie de tout ce qui figure dans cette liste, mais ce point-ci nous tient particulièrement à cœur. Par exemple, sachez que si votre vol est retardé, annulé ou surbooké, vous êtes éligible à une compensation élevée ! Si vous avez déjà été dans cette situation, vous pouvez consulter notre Calculateur de Compensation.

8. Boire un verre de trop

image caption

Ne vous laissez pas emporter par l’adrénaline et l’euphorie. Vous êtes dans un pays étranger – il y a de fortes chances que se la coller à l'aéroport avec de l’alcool non identifié en compagnie de gens rencontrés par hasard dans le hall de l’hôtel ne soit pas la meilleure décision du voyage. D’autant plus que si quelque chose arrive, la première chose que demandera votre assurance sera votre test alcoolémique. S’il y a la moindre trace d’alcool ils sont en droit de refuser de vous rembourser sous prétexte que vos facultés de jugement étaient affaiblies, conduisant à l’incident.

En attendant, à la vôtre !
Vous êtes officiellement un meilleur voyageur.