Comment les compagnies aériennes fixent-elles leurs prix ?

Vous avez déjà eu cette sensation désagréable que plus vous recherchez un vol, plus les prix augmentent ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas fous – mais il y a tout de même bien plus à savoir sur la façon dont les compagnies fixent leurs prix. Voici comment ça marche.

Composantes principales du prix du billet

  • Le tarif de base, c’est-à-dire le prix du billet avant application de toute taxe
  • Les taxes et les frais d’aéroport
  • Le carburant

Composantes optionnelles

La plupart du temps, ces éléments ne sont pas inclus dans le prix du billet pour les compagnies low-cost. Vous devez payer des frais supplémentaires pour bénéficier de ces services.

  • La nourriture à bord
  • La possibilité de choisir son siège
  • Les bagages en soutes si vous devez emporter plus qu’un bagage cabine
  • Les frais de services complémentaires (voiture à l’aéroport ou nuit à l’hôtel par exemple)

Classe de voyage et classe de réservation

Quand vous utilisez les plus grandes compagnes aériennes, vous avez généralement le choix entre 4 classes de voyage en fonction de la qualité que vous recherchez. De la meilleure à la moins bonne qualité, ces classes sont : Première, Business, Économie Premium et Économie.

Votre classe de réservation vous donne accès à différents privilèges : le prix pour obtenir un remboursement ou échanger votre billet va dépendre de la classe, tout comme le nombre de points ajoutés à votre programme Grand Voyageur.

La quête du profit

Gardez en tête que les compagnies aériennes divisent leurs clients en 2 catégories selon leur comportement d’achat. Là où les passagers voyageant pour le plaisir sont généralement flexibles vis-à-vis de leurs dates de départ et prennent le temps de sélectionner les places les moins chères, les passagers voyageant pour le travail ont souvent besoin de partir un jour précis, voire à une heure précise. Ils sont donc plus susceptibles d’acheter un billet plus cher s’ils doivent partir de façon spontanée : plus on approche de la date de départ, plus le billet sera cher.

Vous pourriez vous attendre à ce que les prix diminuent lorsque l’on approche de la date de départ, mais cela n’arrive en fait que lorsque la compagnie aérienne n’a pas réussi à vendre ses sièges les moins chers : dans ce cas, ils proposent des billets encore moins chers visant à au moins couvrir leurs coûts.

Comment devrais-je acheter mon billet dans ce cas ?

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous suggère de lire ce super article sur les astuces pour acheter des billets à bas prix. Mais gardez bien en tête que trouver des prix peu élevés peu s’avérer un véritable challenge si vous n’êtes pas souples sur vos dates.

Une autre astuce est de trouver un vol « codeshare » (« numéro de vol partagé »): parfois, les compagnies partagent le même vol mais seule l’une d’entre elles opère effectivement le vol. Cela les aide à remplir l’avion plus facilement. La beauté de la chose pour les passagers, c’est que les prix peuvent varier : le même vol peut coûter 500€ sur le site d’Air France et seulement 300€ sur le site de British Airways, ou inversement, si le vol est un « codeshare ».

Et n’oubliez pas – peu importe le prix que vous avez payé votre billet, peu importe la classe de réservation ou la compagnie aérienne : si votre vol est retardé, annulé ou surbooké, vous êtes éligible à une compensation pouvant aller jusqu’à 600€.

Continuez à nous suivre sur Facebook pour plus d’infos de voyage !